Partagez | .
 

 {Evangeline/Christian} La gloire ne fait pas le beurre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
avatar
Invité


MessageSujet: {Evangeline/Christian} La gloire ne fait pas le beurre   Lun 21 Avr - 7:43

L'entrevue avec Georges était terminée. Mon heure de scientifique avait fait ses preuves, j'attendais maintenant un appel, ou quelque chose qui pouvait m'apprendre que Georges m'avait choisi comme médecin. Certes, je n'allais pas jouer les docteurs à soigner un rhume ou des ongles sales. J'allais plutôt m'exercer dans la science sur les humains qu'il avait à portée de main dans les cachots de son manoir. J'allais faire des expériences pour tenter de contrer cette malédiction. Clairement, je n'y croyais pas. Il devait y avoir quelque chose de rationnel derrière cela. C'est pourquoi j'avais envie de m'investir et de trouver la cause de la maladie. Et puis, cela me permettait d'exercer en tant que médecin et non comme avocat, ce que mon idiot de père avait voulu que je devienne. Ce à quoi j'avais voulu m'opposer en m'opposant à un mur. Mais aujourd'hui j'étais libre d'exercer le métier qui me convenait.

J'étais repassé chez moi me changer avant de repartir pour la demeure Lewis. Je devais voir Albert pour m'entretenir avec lui sur différents points politiques. J'avais cru comprendre qu'il s'intéressait lui aussi à Georges mais pour des raisons différentes. Les raisons ne me regardaient pas, je souhaitais simplement jouer d'une alliance avec lui. Il était journaliste d'après ce que j'avais cru comprendre et un bel homme à femmes. Même s'il était marié, il avait su conquérir le cœur d'autres femmes. Mais ce n'était pas pour cette histoire de fesse que je venais lui rendre visite. En tant que journaliste, je me doutais qu'il pouvait peut-être faire parler d'une affaire qui me préoccupait. Une alliance par ces temps ne pouvait être qu'envisagée. J'espérais qu'il accepte.

En attendant, j'arrivai près de l'imposante porte d'entrée où un cogne porte attendait d'être frappé. Je le saisis alors et cognai deux coups. Puis je patientais, que quelqu'un vienne m'ouvrir.
Je trouvais l'attente longue. J'avais eu le temps de consulter plusieurs fois la montre que je portais au poignet. Certes, j'étais impatient, mais le temps qui coulait était le même, peu importait le point de vue. L'heure n'était pas tardive, il était dix-sept heures. Peut-être que Albert n'avait pas fini sa journée et qu'il se trouvait encore à son bureau. Mais il devait bien avoir une domestique qui veille sur l'habitacle quand il n'était pas là. Ou même sa femme qui ne travaillait pas me semblait-il. Sur ce dernier point je n'en étais tout de même pas certain.
Je n'entendais pas de bruit derrière la porte massive. Elle était trop épaisse pour qu'on puisse y entendre quoi que ce soit. Mais je m'impatientais quand même un peu. Je n'avais de rendez-vous précis mais j'avais indiqué à l'homme que je venais voir que je viendrai aujourd'hui. Peut-être avait-il oublié ?
J'allais faire demi-tour quand la porte s'ouvrit dans grincement presque inaudible.
Revenir en haut Aller en bas

Staff déjanté
avatar
Pseudo : ''Lily''
Crédits : Sophy.
Arrivée : 27/02/2014
Missives : 199
Points : 0 points.
Avatar : Eleonor Tomlinson
Age du personnage : 22 ans.
Situation : Mariée et mère à présent.
Orientation : Hétérosexuelle.
Emploi : Femme au foyer.
Son avis politique : Elle laisse cela à son époux, tant que cela n'atteint pas son bébé.


MessageSujet: Re: {Evangeline/Christian} La gloire ne fait pas le beurre   Lun 21 Avr - 9:27

Chaque jour était le même pour Evangeline, assise derrière la fenêtre de la chambre de son fils bien aimé, elle regardait le jour s'élever puis décliner dans le ciel. Parfois son regard s'attardait sur un passant, parfois, elle se détournait de cette porte vers un extérieur qui ne l'attirait plus depuis un temps, se penchait sur le berceau pour prendre l'enfant dans ses bras. Une chose était certaine chez cette jeune personne, elle aimait son fils, elle l'aimait plus que tout au monde, peut être parce que son père le repoussait autant qu'il la repoussait et que cela les liait, peut être parce qu'en lui elle voyait un allié, peut être tout simplement parce qu'il était son fils.

Ainsi passaient les jours pour la jeune mère, ainsi défilait le temps, toujours pareil à lui même. En ce jour ou ses domestiques lui avaient demandé un congé qu'elle leur avait accordé, elle gérait seule la maison et pourtant rien ne changeait. Du moins, rien d'autre que deux puissants coups frappés à sa porte alors qu'elle était occupée à donner le biberon à son enfant qui semblait peu désireux de voir son repas interrompu. De toute manière, qui viendrait la voir ? Personne. Elle baissa les yeux en essayant d'imaginer qui se ouvrait être, un Chrisholm venu lui enlever le peu qu'elle pouvait encore avoir ? Une catin venant réclamer son du ? Une amante de son époux venant la torturer ? Elle ne voyait en cet être qui devait attendre devant sa porte que le diable lui même.

Toutefois, quand vint la fin du biberon et que l'enfant repoussa la pièce de verre, elle dû se résigner à aller s'assurer que la personne était toujours là, l'enfant dans son berceau, elle le berça un court instant avant qu'il ne s'endorme et quitta sa chambre, en refermant la porte avec soin. Elle descendit ensuite les marchés menant au hall d'entrée, arrangeant durant ce lames de temps sa robe. Evangeline était loin d'être à son aise en société, c'était sans doute ce que lui reprochait Albert... Toutefois, elle savait se montrer présentable. Quand elle ouvrit la porte, anxieuse, elle ne savait trop à quoi s'attendre, après tout, peut être était-ce sa mère ? Elle se figea en reconnaissant l'homme qu'elle se rappelait avoir croisé un soir de fête en compagnie de son époux. Baissa les yeux par réflexe.

« Monsieur ? Pardonnez moi l'attente que je vous ai imposée, je m'occupais de mon fils... Je suis navrée, mon époux n'est pas encore rentré... »

Toute pensée s'entremêlait dans son esprit avec les autres, elle ne savait que dire ou quoi faire. Que voulait cet homme ? Qui était il exactement ?


Uc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

{Evangeline/Christian} La gloire ne fait pas le beurre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Christian Vs Alberto Del Rio
» QUE FAIT L'ETAT?
» Mouchoirs Hypoallergéniques. [SOMA, KIARA, EVANGELINE]
» Christian Vs Cena
» Un peu de solitude ne fait de mal à personnes [ Dag Larson]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHISHOLM MANOR ⍖ 1880 :: LA VILLE :: La place centrale-